Comme de nombreux autres instruments de musique, l’acquisition d’une flûte peut nécessiter un certain budget. Par conséquent, il convient de veiller à son entretien afin d’éviter une usure trop rapide. Vous pourrez ainsi jouer d’agréables notes de musique avec votre instrument pendant longtemps. Les professionnels recommandent de procéder au nettoyage de la flûte traversière au moins après chaque usage. D’autres techniques sont également à connaitre pour réussir l’entretien de l’instrument. Quelles sont-elles ?

Avant et pendant l’utilisation de la flûte

Lorsque vous vous apprêtez à prendre une leçon de flûte traversière, assurez-vous de chauffer l’instrument avant de commercer. Cette mesure concerne notamment la tête, en gardant la flûte le plus près possible de votre corps. Quel est l’intérêt de cette méthode ? Elle évitera notamment une concentration de l’eau dans l’instrument de musique, et son bouchage. Pendant que vous vous servez de votre flûte traversière, il faudra également y souffler pour faire sortir l’eau.

Dans le cas contraire, l’instrument de musique émettra un son assez rauque. Comment s’en débarrasser ? La meilleure manière consiste à souffler à l’intérieur. Cependant, cela vous obligera préalablement à :

  • Retirer la tête de la flûte ;
  • Expirer de l’air dans le tube à proximité du biseau.

Ces manipulations vous permettront de faire circuler l’eau à l’intérieur du canal. Au cours de l’usage de votre flûte traversière, vous aurez moins de chances d’aspirer du liquide. Évitez également de mettre vos doigts en contact avec le biseau, au risque d’entrainer une déformation. Cela risque encore plus d’arriver, si de l’humidité peut y être observée. Votre instrument de musique pourrait dans ce cas être durablement endommagé.

Que faire après l’usage de l’instrument ?

Sans un bon entretien de votre flûte, vous aurez bien du mal à réaliser des œuvres comme celle-ci. Cela souligne donc l’importance de vous assurer de son parfait séchage avant tout usage. De quel matériel vous servir dans ce cas ? Misez sur des chiffons en coton doux principalement pour décrasser votre flûte. Découpez un morceau de tissu pour le faire entrer dans le bâtonnet via son ouverture. Procédez ensuite au nettoyage, après avoir introduit avec minutie le bâtonnet à l’intérieur de l’ouverture de l’instrument.

Dans l’optique que l’entretien soit le plus hygiénique possible, vous devrez renouveler le plus souvent le chiffon. L’idéal serait même de vous servir du morceau de tissu livré avec votre instrument de musique. Il vous sera d’une grande utilité pour le nettoyage. Cependant, assurez-vous préalablement de le mettre dans un mélange réalisé avec :

  • De l’eau chaude ;
  • Du liquide vaisselle ; afin d’éliminer efficacement les traces d’amidon.

Évitez de faire comme tous ces flûtistes qui considèrent toute la méthodologie de nettoyage indiquée plus haut comme inutile. En pratique, il est rare que la perce intérieure soit 100% sèche, car le matériau de la flûte absorbe également de l’humidité. Pour vous assurer une bonne évaporation, disposez simplement votre instrument de musique sur un support à l’air libre. Contentez-vous de nettoyer la tête de la flûte, mais sans plus. En respectant à la lettre ces recommandations, votre flûte pourra être utilisée pendant longtemps sans dommage.